Les origines d’EKIA

Carine Mudry n’a cessé, au cours de sa carrière au sein d’un grand groupe cosmétique, de s’interroger sur les résultats des nombreuses études qu’elle avait sous les yeux. Au commencement d’Ekia, elle a fait 3 constats.

1

Les femmes d’un même âge n’ont pas la même peau et donc pas les mêmes besoins.

2

Le plus important pour un visage c’est évidemment ce dont la peau a réellement besoin.

3

Ce qui est vrai à 30 ans l’est encore plus 20 ou 25 ans après, car le vécu de chaque peau finit par être le critère principal de changement.

Pourquoi la quasi totalité des marques de cosmétiques proposent-elles des soins uniquement en fonction de l’âge ou de types de peaux simplifiés ?

Comment offrir aux femmes des soins vraiment adaptés, grâce à une expertise scientifique, en respectant au mieux leurs besoins spécifiques ?

La réponse Ekia

Suite à la découverte d’un actif surdoué, la Sève de Sangre del Drago, et convaincue de la légitimité de son approche grâce à deux ans de recherche clinique, Carine Mudry décide de se lancer dans l’aventure Ekia.
D’abord entièrement consacrée aux peaux matures avec le lancement d’une gamme spécialement dédiée, Ekia s’adresse maintenant à toutes les femmes à partir de 30/35 ans qui s’intéressent à l’anti-âge, qui sont exigeantes sur la qualité et l’efficacité, et qui aiment les marques différentes et plus humaines que les grosses pointures du marché.

C’est possible avec les produits bio!

Les premières études confirment que les cosmétiques bio, à principe actif égal, sont plus efficaces que les autres, tout simplement parce que les molécules naturelles sont immédiatement reconnues et acceptées par l’organisme alors que les mêmes molécules fabriquées chimiquement sont souvent mal métabolisées et même rejetées par les défenses naturelles.

La sève de Sangre Del Drago

Encore inédit en cosmétique, cet actif surpuissant issu d’un arbre d’Amazonie est utilisé depuis plusieurs millénaires par des tribus d’Amérique du Sud pour ses vertus cicatrisantes, anti-inflammatoires, antibactériennes et antioxydantes. Considéré comme le plus puissant antioxydant au monde par la communauté scientifique, il fait actuellement l’objet d’une recherche clinique pour ses propriétés anti-cancéreuses (estomac, intestin).

2 ans d’étude et de recherche

Deux ans d’études et de recherches seront nécessaires pour associer à ce principe régénérant un complexe curatif formulé avec 6 actifs complémentaires. En 2007, ces études permettent la création de produits à l’efficacité prouvée par une étude clinique, menée par la société Skin Exigence, dans l’enceinte du CHU de Besançon, démontrant des résultats exceptionnels et prouvant que ce principe actif induit une augmentation de la régénération cellulaire de 40 % en seulement 24 heures. Et plus la peau est âgée, plus il est efficace.